Il faut bien commencer quelque part

Je me suis toujours inventée des histoires, dans ma tête, avant de m’endormir, sous la douche, au fil d’un trajet de bus, en marchant dans la rue… Ces histoires je ne les ai jamais partagées et depuis quelques temps elles demandent à sortir. C’est assez dur à expliquer comme sentiment, j’ai envie de les raconter et cette envie devient peu à peu un besoin.

Parallèlement à ces histoires inventées « pour de faux », j’ai toujours aimé écrire. Mais je n’ai jamais écrit pour être lue bien sûr. J’écrivais de belles rédactions à l’école, des lettres d’amour passionnées lors de mon adolescence… Aujourd’hui, j’écris surtout les choses que j’ai du mal à dire à mes proches : lettre d’encouragement, de remerciements, discours lors de fêtes de famille, etc. Et certains me disent que j’écris bien. Ou alors, il suffit que je voie leurs yeux se remplirent d’émotions à la lecture de mes mots pour comprendre que ceux-ci leur vont droit au cœur.

Quoi qu’il en soit, les jolis mots et les histoires demandent à voir du pays, à être tapés, rédigés, et à être lus. Ce blog les accueillera. Une fois par semaine, une fois par jour, une fois par mois, qui sait… En tout cas, il faut bien commencer quelque part, et ce sera ici.

Si mes écrits trouvent un public, j’en serais comblée. Dans le cas contraire, ils seront couchés ici et ne m’embêteront plus pour sortir de ma tête.

Bonne lecture et d’avance merci !

2 réflexions sur “Il faut bien commencer quelque part

  1. Une admiratrice dit :

    Je cherchais depuis longtemps un lieu coMme celui ci … maintenant que je l’ai trouvé je ne vais pas le lâcher ! En espérant lire très vite des petites anecdotes 😄

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *